L’Afrique a installé 949 mégawatts de nouvelles capacités solaires en 2022 (Rapport)

Socialisons 😊💭

Quelque 949 mégawatts (MW) de nouvelles capacités solaires ont été installées en Afrique en 2022, selon un rapport publié le 18 janvier par l’Association africaine de l’industrie solaire (AFSIA).

Ces nouvelles capacités, qui représentent une croissance de 14% par rapport à l’année 2021(833 MW), portent le total de la capacité solaire installée sur le continent à 12,4 gigawatts (1 GW = 1000 MW).

Bien que le développement de l’énergie solaire en Afrique ait été historiquement porté par une poignée de « hotspots » tels que l’Afrique du Sud, le Maroc et plus récemment l’Égypte, de plus en plus de pays du continent adoptent cette énergie propre.

En 2022, 30 pays africains ont construit des installations solaires d’une capacité supérieure ou égale à 1 MW.

Sur ces 30 pays, 16 pays ont installé plus de 10 MW et 2 pays ont installé plus de 100 MW.

L’empreinte croissante de l’énergie solaire sur le continent devient encore plus prometteuse si l’on considère les projets solaires annoncés.

Durant l’année écoulée, 49 pays africains ont en effet annoncé des projets de construction d’installations solaires ayant une capacité supérieure ou égale à 1 MW. Parmi ces pays, 29 ont annoncé des projets d’une capacité de plus de 100 MW.

L’Angola, l’Afrique du Sud et l’Egypte en tête du peloton

Le classement des pays africains en termes de capacités solaires installées en 2022 fait ressortir que l’Angola tient le haut du pavé avec 284 MW. Ce pays d’Afrique australe a mis en service l’an passé deux projets solaires à grande échelle (large scale), à savoir la centrale Biópio (188 MW) et la centrale de Baía Farta (96 MW), toutes deux développées par le consortium MCA Group/ Sun Africa/Hitachi.  

Avec de nouvelles capacités installées de 111,8 MW, l’Afrique du Sud occupe la deuxième position dans le classement devant l’Egypte (80 MW), le Ghana (71,3 MW), le Mozambique (41,9 MW).

Le rapport souligne d’autre part que les installations solaires à grande échelle ont représenté la majeure partie des nouvelles capacités installées en 2022 (629,8MW).

Avec 246 MW, les installations destinées à des consommateurs commerciaux et industriels (C&I) arrivent en deuxième position devant les systèmes solaires domestiques (67 MW), les mini-réseaux (mini grid/ 5 MW).

Les installations dédiées au « Wheeling » (transport de l’électricité en utilisant le réseau de transmission national à des consommateurs éloignés des sites de production) arrivent en dernière position en termes de capacités installées au cours de l’année écoulée avec 0,9 MW.
 Le rapport fait remarquer dans ce cadre que le segment des installations destinées à des consommateurs commerciaux et industriels a enregistré la plus forte croissance en 2022 (+61% par rapport à 2021) devant les systèmes solaires domestiques (+20,7%) et les installations à grande échelle (+1,7%). Le segment des mini-réseaux a, quant à lui, enregistré une régression de 18% par rapport à 2021.

L’Association africaine de l’industrie solaire rappelle par ailleurs que l’Afrique fait figure de petit poucet en matière de développement de l’énergie solaire à l’échelle mondiale. Le continent a installé moins de 0,5% des nouvelles capacités mondiales en 2022 (220 à 260 GW) et accueille moins de 1% de la capacité solaire totale à l’échelle planétaire (1150 GW).


Socialisons 😊💭

THE BEST STORIES INBOX!

We bring you a new narrative of our World from a Sino-African Perspective!

April 13, 2024 11:35 am

connectez-vous pour copier!