Coopération Mali-Russie : Trois nouvelles locomotives Russes en plus du blé, des hydrocarbures et des intra agricoles pour le Mali

Please follow and like us:

Une mission gouvernementale s’est rendue en Russie la semaine dernière pour une visite de travail. La Russie va fournir du blé, des hydrocarbures et des intra agricoles au Mali. La délégation ministérielle a négocié avec les partenaires russes l’acquisition de trois nouvelles locomotives et la réparation des deux autres locomotives de chemin de fer. Une équipe technique russe est attendue au Mali dans une quinzaine de jours pour faire une évaluation de deux locomotives en panne.

Aujourd’hui, le commerce mondial est totalement perturbé, le prix des denrées alimentaires ont totalement fameux, l’approvisionnement des pays n’est plus assuré. « La logistique du commerce mondial a pris d’ascenseur, ce qui fait que chaque pays doit chercher à s’ajuster et à s’équilibrer ses comptes», précise le ministre Sanou. Et d’ajouter que, le Mali importe à peu près 47 milles tonnes de blé chaque moi et le prix du blé entre le mois de janvier 2021 à aujourd’hui à presque été multiplié par cinq. C’est pourquoi le ministre juge évident a un jour de rencontrer et d’échanger d’Etat à Etat avec l’Etat russe pour pouvoir permettre d‘obtenir des prix assez conséquent sur le blé. « Sur ce point, nous avons eu beaucoup d’accords», assure le ministre Sanou.
Au retour au Mali, le ministre a présenté les modules aux autorités maliens afin d’avoir des accords nécessaires pour pouvoir les signer et engager rapidement l’approvisionnement du Mali à partir de la Russie et rappelle que, le Mali importe environ 200 millions de litres du pétrole toute qualité confondue. « Nous allons obtenir des meilleures prix et conditions du dépense parce que sur le carburant les questions qui sont posées, c’était essentiellement les garanties, les modes de paiement et le port de livraison», insiste le ministre et rassure qu’ils ont eu des échanges assez intéressants, le prix que les russe leur ont proposé sont assez intéressants.
En ce qui concerne le volet locomotif, faut-il rappeler que, le président de la transition a instruis de tout faire pour que le chemin de faire puisse reprendre rapidement. La délégation ministérielle a pu échanger avec les automologues russe sur, comment relancer le trafic ferroviaire ?. Le Mali avait un plan d’urgence d’environ sept milliards qui a permis déjà de rénover les rails, les gares et de reprendre le trois ponts : le pont de Gadougo, le pont de Koumaira et le pont de Bafoulabé. « Il reste aujourd’hui à réparer deux locomotives que nous avons, le X1 et le X2 et également à acheter trois locomotives», a-t-il annoncé.
Aussi, sur les intra agricoles, le ministre ajoute que le prix des intra a fortement augmenté. Il estime que la Russie étant un pays exportateur, la délégation a discuté avec le ministère de commerce russe sur, comment assurer l’approvisionnement correct du Mali en intra à des prix abordables ?. Il avance que, des assures ont été données par les russes que les quantités auquel le Mali peut prétendre et les dates de livraisons que le Mali va indiquer seront respectées. Ainsi, le Mali a pour à peu près 500 mille tonnes au total entre l’urée, les DAP, les complexes céréales et les complexes cotons et la partie est fortement engagée.

Kossa Maïga

Source: Canard déchainé

Leave a Reply



WANT TO GET MORE NEWS LIKE THIS? THE BEST STORIES INBOX!

The latest News on China-Africa & the World in one Box ! Les dernières nouvelles sur la Chine-Afrique et le monde dans une seule boîte

Restez informé par Email:
Nous ne vous enverrons aucune publicité Notre Politique de confidentialité
November 27, 2022 2:04 am
close

Partageons & informons les autres

connectez-vous pour copier!