CEMAC : L’Interdiction d’exportation des bois en grumes entre en vigueur le 1er janvier 2023

Please follow and like us:

DIG/ A compter du 1er janvier 2023, tous les pays de la Cemac (Congo, Cameroun, Guinée-Equatoriale, Tchad, RCA, Gabon) vont interdir l’exportation des bois en grumes. Rejoignant ainsi 10 ans plutard le Gabon.

Ainsi dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie durable d’industrialisation de la filière bois dans le bassin du Congo, la Commission de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) a organisé du 7 au 10 juin 2022, un atelier régional des Ministres du Comité Régional d’Industrialisation Durable de la filière bois dans le Bassin du Congo (CRIB), ceux de l’Economie, des Finances et du Budget pour la validation des directives régionales de fiscalité et de certification forestière.

Cet atelier fait également suite à la réunion des ministres portant sur le financement de l’opérationnalisation de ladite stratégie, tenue le 27 juillet 2021, et qui avait acté le report de l’entrée en vigueur de la décision interdisant les exportations des grumes du 1er janvier 2022 au 1er janvier 2023 à l’effet de mener, entre temps, les réformes préalables y relatives.

À cet effet, l’ensemble de textes réglementaires devront être intégrés dans la loi de finances de chaque pays membres.

Selon  les experts, cette décision d’interdire l’exportation des bois en grumes au 1er janvier 2023 entrainera inévitablement une baisse considérable des recettes fiscales forestières. 

Leave a Reply



WANT TO GET MORE NEWS LIKE THIS? THE BEST STORIES INBOX!

The latest News on China-Africa & the World in one Box ! Les dernières nouvelles sur la Chine-Afrique et le monde dans une seule boîte

Restez informé par Email:
Nous ne vous enverrons aucune publicité Notre Politique de confidentialité
November 27, 2022 2:58 am
close

Partageons & informons les autres

connectez-vous pour copier!