Nouvel An sous les bombes, Zelensky promet le pire a Poutine en 2023, voici leurs discours

Let's socialize:

Nouvel An sous les bombes

Plusieurs villes ukrainiennes, dont Kiev, ont été visées, ce samedi 31 décembre, par des frappes russes, suivies d’une nouvelle série d’explosions dans la capitale juste après le passage à l’année 2023.

Des missiles russes se sont abattus sur deux quartiers de Kiev, environ 30 minutes après minuit, a annoncé sur Telegram, le maire Vitali Klitschko, ajoutant qu’aucun nouveau blessé n’avait été recensé dans l’immédiat.

Plus tôt, d’autres frappes russes ont fait au moins un mort et une trentaine de blessés. Les bombardements russes ont en outre provoqué des destructions et des incendies à Mykolaïv où au moins six personnes ont été blessées, et à Khmelnytsky où quatre personnes ont été blessées.

2023, l’année de la victoire selon Volodymyr Zelensky

Vœux de Zelensky. L’année 2023 sera celle de “la victoire” dans la guerre contre la Russie, a déclaré, le 31 décembre, dans ses vœux de Nouvel An, le président ukrainien Volodymyr Zelensky. “Envie de foi et d’espérance ? Toutes deux sont dans les forces armées ukrainiennes depuis longtemps (…) Envie de lumière ? Elle est en chacun de nous, même lorsqu’il n’y a pas d’électricité”, dont la fourniture est fortement perturbée par des bombardements massifs russes, a déclaré Volodymyr Zelensky.

“Bonne année ! L’année de notre victoire”, a-t-il conclu, un peu plus de dix mois après le déclenchement de l’invasion de son pays par la Russie, le 24 février 2022, appelant ses compatriotes au “travail”, à la “lutte” et à l’“aide mutuelle”. 

La Russie ne cédera jamais à l’Occident

Le président russe, Vladimir Poutine, a déclaré que la Russie ne céderait “jamais” à l’Occident et qu’elle se battait pour sa “patrie, la vérité et la justice afin que la sécurité de la Russie puisse être garantie”. Il s’agit du plus long discours de Nouvel An qu’il ait prononcé en deux décennies de pouvoir.

Le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, a déclaré pour sa part que la victoire de la Russie sur l’Ukraine était “inévitable”.

Dénonciation de l’attitude «hypocrite» de l’Occident

S’il a défendu le bien-fondé de l’opération militaire en Ukraine, Poutine a également pointé du doigt le rôle délétère et belliqueux joué, selon lui, par les Occidentaux. «Pendant des années, les élites occidentales nous ont hypocritement assuré de leurs intentions pacifiques, notamment quant à la résolution du conflit éprouvant du Donbass», a-t-il déclaré, affirmant que les Occidentaux avaient «encouragé par tous les moyens les néo-nazis du monde entier qui ont continué à mener des actions militaires et ostensiblement terroristes contre les citoyens pacifiques des Républiques populaires de Donbass». L’Ouest, selon Vladimir Poutine, a menti sur ses intentions pacifiques «tout en se préparant à l’agression» et, aujourd’hui, l’admettrait «ouvertement» tout en «utilisant cyniquement l’Ukraine et son peuple pour affaiblir et diviser la Russie»» – une référence, potentiellement, aux récentes déclarations d’Angela Merkel et de François Hollande sur le rôle des accords de Minsk.

Sur un plan plus global, Vladimir Poutine a conclu son intervention en émettant le souhait que les Russes surmontent ensemble «toutes les difficultés» auxquelles leur pays sera confronté, maintiennent «grande et indépendante» leur nation, aillent de l’avant et gagnent  «pour le bien de [leurs] familles et pour le bien de la Russie, pour l’avenir de [leur] chère Patrie, la seule».

Leave a Reply

THE BEST STORIES INBOX!

We bring you a new narrative of our World from a Sino-African Perspective!

Restez informé par Email:
Nous ne vous enverrons aucune publicité Notre Politique de confidentialité
February 4, 2023 1:56 am
close

Happy New Year 2023 😊

connectez-vous pour copier!